bts comptabilité et gestion

Le bachelier peut suivre plusieurs filières après l’obtention de son baccalauréat. Parmi les options les plus prometteuses existantes, il y a la comptabilité.

L’orientation d’un jeune s’effectue tôt dans son cursus scolaire. Au lycée, il peut déjà envisager la filière qu’il souhaite entreprendre et le métier qu’il va réaliser. Beaucoup d’entre eux choisissent la filière comptabilité dans les grandes écoles. C’est un choix motivé par la présence de débouchés multiples après le cursus. La comptabilité permet de s’intégrer dans tous les secteurs d’activités existantes en tant que comptable ou gestionnaire. Par ailleurs, il est intéressant d’avoir une notion en comptabilité lorsqu’on veut se lancer dans l’entrepreneuriat.

Focus sur le BTS CG

C’est un diplôme d’État réservé aux jeunes qui ont fini 2 ans d’études en comptabilité de gestion. Le programme renferme plusieurs matières qui ont pour but de former les bacheliers dans ce métier. Le candidat qui a un bts comptabilité en poche peut :

  • Réaliser de l’écriture comptable
  • Faire un suivi de trésorerie
  • Élaborer une fiche de paie

La préparation au programme en vue de l’obtention du certificat se fait en lycée public, en lycée privé ou à l’aide de formation classique, à distance ou en alternance. À noter que le BTS CG a substitué le BTS comptabilité et gestion des organisations. Il entre également dans le cursus d’intégration en 2e année du DCG ou Diplôme de Comptabilité et de Gestion. Tous les candidats ayant un bac peuvent être admis à ce programme, que ce soit un bac général ou technologie.

La préparation au cursus

Le parcours est long avant de recevoir le brevet de technicien supérieur Comptabilité et Gestion. Il faut suivre des séances de cours intensifs ainsi qu’un emploi du temps chargé pour mériter le titre. D’ailleurs, le taux d’échec est assez élevé chaque année. En effet, se poser des disciplines stricts est recommandé pour tous.

Le programme au BTS CG

Le programme de l’apprentissage comporte plusieurs matières. Le candidat va étudier le droit, l’économie et le français dans les matières générales. Il faut également suivre des cours en comptabilité financière, en gestion de l’organisation et de la performance, en mathématiques et gestion, en gestion fiscale. À cela s’ajoute la gestion des immobilisations, la gestion d’entreprise, les outils informatiques, la gestion de personnel et des ressources humaines, de relation sociale, le commerce général, le commerce international. Il faut inclure dans l’emploi du temps du bachelier 30 heures de cours en salle par semaine. Par ailleurs, le programme implique aussi un stage de 8 semaines en entreprise.

La formation BTS CG en alternance

Suivre la formation en alternance est possible avec le BTS CG. Elle diffère d’une formation classique au niveau du mode d’apprentissage. En effet, le jeune doit jongler entre travail en entreprise et séance théorique en choisissant cette option. Elle s’annonce particulièrement intense pour les jeunes bacheliers. Cependant, il est particulièrement intéressant sur plusieurs points. D’abord, la formation en alternance BTS CG ouvre la porte des métiers. Le candidat obtient une base importante avant même qu’il n’entre dans le marché du travail. Après l’obtention du brevet, cela peut être un grand atout afin de booster son dossier auprès des recruteurs si le jeune décide d’entrer dans le monde professionnel. Ensuite, la préparation en alternance rend autonome le candidat financièrement. Effectivement, l’étudiant a droit à une rémunération pour ses heures de travail au sein de l’entreprise.

Le programme en alternance s’annonce rude malgré la présence de salaire et l’obtention d’expérience professionnelle. Le candidat devra être capable de supporter le rythme imposé par son choix de formation. Peu de jeunes arrivent à réussir le cursus dans cette condition. En outre, il faut rechercher une société qui veut bien accueillir le bachelier. Il s’agit d’un point qui peut être problématique dans les régions où il y a peu d’entreprises. Selon l’objectif final du candidat, la formation en alternance peut être sous contrat d’apprentissage ou de professionnalisation.

Que faire avec un BTS Comptabilité et Gestion ?

Deux choix s’offrent au jeune diplômé : poursuivre ses études ou entrer dans le monde professionnel. En poursuivant son cursus universitaire, l’étudiant se spécialise encore plus dans le métier. Le Diplôme de Comptabilité et de Gestion est l’étape suivante à franchir s’il continue son parcours. Il équivaut au niveau bac+3. Ensuite, il peut obtenir le DSCG au bout de 5 ans d’étude. Le niveau le plus élevé, à savoir le DEC d’Expertise Comptable, sanctionne 8 ans de cursus universitaire. En optant pour le marché du travail, le jeune peut postuler comme assistant-manager, chargé de clientèle ou assistant de cabinet. Les débouchés sont nombreux avec ce bac+2.