CONTRAT D’APPRENTISSAGE

L’apprentissage :

 

L’apprentissage permet l’acquisition simultanée d’un diplôme et d’une expérience professionnelle. Le contrat d’apprentissage est un contrat de travail à durée déterminée sur une période qui varie. En général, de 12 à 36 mois.

 

  • Une formation rythmée entre période d’apprentissage théorique et période de mise en pratique dans votre entreprise d’accueil.
  • Une plus grande motivation pour les études en appliquant en entreprise les aspects théoriques et professionnels d’un diplôme d’Etat, ou d’un titre certifié.
  • Acquisition d’une réelle expérience professionnelle indispensable pour faciliter l’insertion professionnelle.
  • Une plus grande autonomie et des réflexes qui feront de vous un professionnel reconnu.
  • Accès à un statut de salarié : l’apprenti est considéré comme un salarié avec les avantages qui en découlent (rémunération, congés payés, avantages conventionnels, régime générale de la Sécurité Sociale) et les devoirs de tous les salariés (rigueur, assiduité, professionnalisme).
  • Une rémunération calculée en fonction de l’âge et de l’année de formation.
  • Une période d’essai de 45 jours effectifs en entreprise.

 

Le maître d’apprentissage :

 

Il accompagne l’apprenti tout au long de sa formation et contribue à l’acquisition des compétences nécessaires à l’obtention du titre ou du diplôme préparé.

Critères pour pouvoir accomplir cette mission :

 

  • 3 ans d’expérience professionnelle dans le domaine d’activité lié au diplôme préparé par le jeune.
  • 2 ans d’expérience professionnelle dans le domaine d’activité lié au diplôme préparé par le jeune et titulaire d’un diplôme de même niveau.

 

La rémunération :

 

Elle est calculée en pourcentage du SMIC. Elle varie selon l’âge de l’apprenti et sa progression dans le ou les cycles de formations faisant l’objet de l’apprentissage.

Si l’apprenti conclut un nouveau contrat avec LE MÊME employeur, il percevra une rémunération au moins égale à celle de sa dernière année d’apprentissage.

Si l’apprenti conclut un nouveau contrat avec UN AUTRE employeur, il percevra la rémunération minimale à laquelle il pouvait prétendre lors de sa dernière année d’apprentissage (Décret n°2005-1117 du 06/09/2005 et article D117-5 du Code du Travail).

Si l’apprenti conclut un contrat avec un établissement du secteur public, il percevra une majoration de 10 points sur le pourcentage de rémunération pour la préparation d’un diplôme de niveau IV (BAC) et de 20 points pour la préparation d’un diplôme de niveau III (BTS).