Focus sur le dcg comptabilité

Pour ceux qui veulent obtenir un dcg comptabilité, il convient de noter qu’il s’agit d’un brevet leur permettant d’avoir accès à différentes fonctions de comptable. Il est accessible aux bacheliers et égale à un bac+3 ou une licence.

Actuellement en France comme dans le reste du monde, les emplois de la compta et de l’administration disposent de bonnes réputations et de belles visions d’avenir. Ils concernent plusieurs activités en gestion comme l’étude des données, les audits et les conseils en cabinet, ce qui permet de pressentir plusieurs occasions pour les diplômés. Comme les autres domaines professionnels, l’accès aux fonctions exige des qualités bien prouvées, compte tenu notamment de la propriété sensible du rôle. Afin de travailler dans ce secteur, trois niveaux d’études sont indispensables. Chacun d’entre eux a des professions bien particulières. Le dcg comptabilité est le premier qui doit être acquis. Sans lui, il est impossible de poursuivre ses études.

Information sur le diplôme de comptabilité et de gestion

Être spécialiste en compta et gérance est une chose qui peut ouvrir plusieurs portes vers la vie active. Mais, pour en devenir un, il faut suivre l’éducation appropriée afin de simplifier l’embauche.

De quoi s’agit-il ?

Le dcg comptabilité est la première brevette en compta et administration reconnue et homologuée par l’État. Il se base sur l’instruction des compétences et des connaissances de base en finance et gestion d’entreprise. L’enseignement se fait pendant 3 ans après le bac. Quant aux démarches d’admission, elles sont particulièrement sélectives. En effet, les étudiants doivent envoyer un dossier de candidature à l’institution visée et ceux qui sont jugés admissibles après l’analyse de leurs dossiers doivent passer une entrevue particulière. Et pour terminer, il faut remarquer que ce brevet a une validité internationale et offre ainsi une grande opportunité à son titulaire.

Diplôme obtenu, que faire ?

Les diplômés peuvent postuler à des emplois de management dans les domaines de la gestion financière analytique et générale, des finances et d’administration de trésorerie. Ils peuvent aussi prétendre à des fonctions de conseillers fiscaux et juridiques et bien d’autres postes, que ce soit dans une banque, un cabinet ou au sein d’une entreprise. Ils peuvent alors occuper l’activité de comptable, d’analyste financier, de trésorier ou de consultant. Avec une expérience confirmée, on les autorise aussi à travailleur en tant que contrôleurs de gérance, auditeurs, etc.

Comment le préparer ?

Constituant un diplôme d’État, l’inscription aux tests est individuelle. Sur ce sujet, il existe différentes dispositions pour se préparer. On a principalement le choix entre :

  • L’étude initiale
  • La formation à distance
  • Le système en alternance

Préparation en enseignement initial

Avec l’éducation initiale, il importe de s’inscrire dans un cours préparatoire relié à certaines institutions comme les lycées publics, les institutions privées ayant signé une convention avec le gouvernement et d’autres universités. Mais, ce n’est pas la seule disposition pour suivre la discipline. En effet, les postulants doivent faire leur inscription eux-mêmes comme étant des candidats libres. C’est après qu’ils peuvent approcher les examens dans toutes les conditions et choisir pour la préparation de leur choix.

Les cours par correspondance

Le dcg comptabilité peut aussi faire l’objet d’une formation par correspondance. Des organismes privés offrent des éducations en ligne ou dans leurs lieux. Les prétendants sont libres de faire recours à cette formule. Le tarif de la scolarité dépend toutefois de l’école. Il est ainsi conseillé de la sélectionner de façon minutieuse et de réaliser des vérifications avant toute inscription. Il convient également de solliciter une documentation complète sur la formation proposée, examiner les avis des autres candidats, vérifier la qualité et le volume horaire. Cette formulation demeure très intéressante pour les postulants qui sont déjà dans la vie active. Ils auront ainsi la possibilité de poursuivre leur carrière et confirmer les unités d’enseignements.

Dresser le brevet en alternance

Pour terminer, à l’intérêt des étudiants qui ne possèdent pas une expérience, il leur est possible de faire une préparation en alternance. Avec cette formule, l’employeur va prendre en charge le montant de la scolarité et le stagiaire est considéré comme étant un employé. Deux conventions différentes s’offrent alors au stagiaire, la clause de professionnalisation et le traité d’apprentissage.

Quelques avantages à retenir

Si tous les ans, plusieurs bacheliers suivent leurs études dans le but d’obtenir ce degré, c’est certainement parce qu’il propose plusieurs avantages. En effet, c’est une référence dans la filière. Bien évidemment, c’est la première escale pour atteindre l’expertise comptable se poursuivant ensuite par le DSCG et DEC. Étant un degré modulaire qui se repose sur l’approbation d’unités d’enseignements, on peut ainsi le préparer à sa cadence. Si la plupart des étudiants optent pour les cours présentiels, bien d’autres solutions subsistent. Et le plus important, c’est un niveau reconnu et apprécié par les recruteurs. En le disposant, plusieurs portes s’offrent aux diplômés.